Mercredi 19 juillet

Châteaudun - Blois : 65 kms



Au détour d'un bois un château abandonné.

A chacun son département






Le temps est toujours caniculaire.
                                                                                                         

                                                                                Grosse chaleur et peu d'air dans la forêt de Marchenoir.
                       







 














 Cette journée à été particulièrement pénible, à cause de la météo d'une part et d'autre part un paysage plat, monotone et sans grand intérêt.
 Pour couronner le tout, les 15 kms de route sur la D924, pour arriver à Blois, ont été éprouvant à cause de la circulation et d'un vent de face.


                                                                                                       La Beauce? Plat et monotone !




 





 L'orage menace. Trop épuisés pour chercher un gîte ou une auberge de jeunesse nous nous rabattons sur un hôtel un peu crade, mais en centre-ville et bénéficiant d'un abri pour nos vélos dans l'arrière cuisine.











                                                                               Malgré le sourire la fatigue est bien là et le doute  s'installe.






 















  Le dîner nous apporte un peu d'énergie et nous faisons même un tour à vélo sur les ponts de la Loire...avant de revenir au restaurant pour consommer notre dessert.
 L'orage éclate au moment précis où  nous regagnons notre hôtel.