Mardi 18 juillet

Senonches - Châteaudun : 82 kms

 

Nous sommes réveillés à 06h30. Louis a mal au coeur et reste dans son duvet. Je prends mon petit déjeuner (céréales au lait et du pain avec du miel)
Louis finit par émerger et par ranger ses affaires.
Avant de prendre la route nous achetons quelques barres de céréales.

En permière partie de journée la route est belle, tranquille et calme.; nous pouvons rouler longtemps de front.
Pensant trouver une épicerie de village sur notre route nous n'avons pas fait de course pour le casse-croute de midi. Grand mal nous en a pris, aucun commerce pour se ravitailler. Nous mangeons nos restes: une boîte de miettes de thon à la tomate et des céréales au lait.  

                                                                                                             

 

 Le paysage deviendra plus monotone dans l'après-midi.
La chaleur est accablante, nous trouvons de l'eau près des églises et dans les cimetières. Pour rafraîchir nos gourdes nous les entourons avec des chiffons mouillés.
Louis tient bien le coup.
 L'itinéraire nous oblige à emprunter la N10 sur 15 kms pour arriver à Châteaudun. C'est un très mauvais moment à passer.

                                            Le camping privé de Châteaudun est vaste avec peu de monde                               
                                                                                    
  
 



 

 


  Le camping privé de Châteaudun est très agéable et peu peuplé. Le seul inconvénient est sa proximité de la route.
Après les préparatifs d'usage (douches, lessives) nous allons en ville, à un quart d'heure à vélo, pour y faire quelques achats de victuailles et s'offrir un pot à l'ombre de la terrasse d'un café. 
  Nous faisons une entorse à notre programme nutritionnel en allant dîner chez Mc Donald's. Malheureusement Louis n'a pas très faim . Il fait toujours très chaud avec peu d'air.
Nous finissons la soirée allongés à côté de la tente.