Samedi 14 juillet 2007

Jelsa - Sucuraj - Drvenik - Gradac

70,92 km - 5h17 

Camping privé. 1 nuit en caravane: 107,00 k

Planche contact précédente (p) [1] 2 Planche contact suivante (n)

juillet. Camping privé de Gradac (14)
juillet. Camping privé de Gradac (15)
juillet. Camping privé de Gradac (16)
juillet. Entre Drvenik et Gradac
juillet. Port de Drvenik (6)
juillet. Port de Sucuraj. Ferry pour Drvenik (1)
juillet. Port de Sucuraj. Ferry pour Drvenik (2)
juillet. Port de Sucuraj. Ferry pour Drvenik (3)
juillet. Port de Sucuraj. Ferry pour Drvenik (4)
juillet. Port de Sucuraj. Ferry pour Drvenik (5)
juillet. Port de Sucuraj. Ferry pour Drvenik (7)
juillet. Port de Sucuraj. Ferry pour Drvenik (8)
juillet. Port de Sucuraj. Ferry pour Drvenik
juillet. Promenade dans Gradac (5)
juillet. Promenade dans Gradac (6)
juillet. Promenade dans Gradac (9)
juillet. Promenade dans Gradac
juillet. Sur l'île d'Hvar en route vers le port de Sucuraj (1)
juillet. Sur l'île d'Hvar en route vers le port de Sucuraj (2)
juillet. Sur l'île d'Hvar en route vers le port de Sucuraj (3)
juillet. Sur l'île d'Hvar en route vers le port de Sucuraj (4)
juillet. Sur l'île d'Hvar en route vers le port de Sucuraj (5)
juillet. Sur l'île d'Hvar en route vers le port de Sucuraj (6)
juillet. Sur l'île d'Hvar en route vers le port de Sucuraj (7)

Temps magnifique. Nous quittons le camping vers 08h30.

Quelques courses alimentaires à Jelsa et nous voilà sur la route.

Nous nous dirigeons vers l'extimité Est de l'île afin de prendre le ferry pour le continent

Sur 56 km nous aurons la moitié en côtes. La première partie est très belle: collines arborées, vues sur mer permanente, senteurs délicieuses de lavande entre autre.          

Bertrand n'est visiblement pas du matin et peine un peu. Louis caracole en tête.
La deuxième partie de l'île est aride et couverte de buissons genre guarrigue.                                   

Il fait très chaud et nous avons de la peine à trouver un coin d'ombre pour le repas de midi. 
                     
Après le déjeuner (saucissons et fromage) pris au bord de la route nous entamons la grande descente vers le port de Sucuraj  
                                                                              
 Le ferry nous amène au port de Drvenik, sur le continent.                                                                                                                                 

Après l'achat de bouteilles d'eau fraîches nous prenons la route côtière  à la recherche d'un camping. Nous en croisons deux, l'un surpeuplé et l'autre lugubre. Il n'est pas loin de 17h lorsque nous nous arrêtons à une station service afin de faire le plein de notre réchaud. Le prochain camping est à 30 km d'après le pompiste. 

En quittant la station Louis apercoit un panneau indiquant un camping privé. Une toute petite route très pentue nous y amène. 

Nous sommes arc-boutés sur nos vélos, pied à terre. Nous poussons ainsi sur 500 m avec quelques arrêts pour reprendre notre respiration. Louis est fou furieux. Nous arrivons enfin à un tout petit camping muni d'une dizaine de caravanes. La responsable nous propose en propose une pour le même prix que la tente. Joie des garçons et de Bertrand en particulier.                                                  

Nous faisons la connaissance de Michel, Silvie et leur fils Hugo, un couple très sympathique que nous aurons l'occasion de croiser plusieurs fois dans les jours qui viennent. 

Promenade le soir sur le front de mer