Mercredi 11 juillet 2007

Stupin - trogir - Kastela - Split - Hvar (Stari Grad)

70,91km - 5h06

Camping sauvage sur l'île d'Hvar entre Stari Grad et Jelsa

Planche contact précédente (p) [1] 2 3 Planche contact suivante (n)

juillet. Entre Camping Stupin et Trogir (3)
juillet. Entre Camping Stupin et Trogir (4)
juillet. Entre Camping Stupin et Trogir (5)
juillet. Entre Camping Stupin et Trogir (6)
juillet. Entre Camping Stupin et Trogir
juillet. Sortie de Trogir
juillet. Split (1)
juillet. Split (2)
juillet. Split (3)
juillet. Split (6)
juillet. Split (7)
juillet. Split (8)
juillet. Split (9)
juillet. Split (10)
juillet. Split (11)
juillet. Split (12)
juillet. Split (13)
juillet. Split (14)
juillet. Split (15)
juillet. Split (16)
juillet. Split (17)
juillet. Split
juillet. Sur la route Kastela (1)
juillet. Sur la route Kastela (2)

Il a plu durant la nuit. Mais ce matin la tente est sèche.

Levé 07h30. Pendant le rangement un chaton s'amuse avec les amarre de la tente; Bertrand fait diversion. Départ 9h30.
Le ciel est nuageux avec parfois de belles éclaircies.
Visite de la cité médiévale de Trogir. Très belle ville. Il est tout de même dommage de payer pour visiter une cathédrale.

En sortant de la ville nous achetons quelques pizzas et pâtisseries locales que nous dégusterons sur un banc face à la mer.

Après le déjeuner nous continuons vers Split en longeant le bord de mer plutôt que de reprendre la route principale. Cette région côtière de Kastela est formée par une succession de sept petits ports ayant la particuliarité de posséder chacun un château construit au bord de l'eau par de riches Bourgeois de Trogir et Split.

Pour des cyclstes l'arrivée à Split est horrible et dangeureuse. Succession de routes à quatre voies et circulation dense. Nous ne nous attardons pas dans le Split moderne et allons directement vers la vieille ville et son port.

Notre intention est de prendre le ferry pour l'île d'Hvar. Il n'en reste plus qu'un à 20h30. A tout hazard je téléphone sur l'île pour m'assurer que le camping Jurjevac de la ville de Stari Grad sera ouvert à notre arrivée de 22h30. Mon interlocuteur ne parle pas très bien anglais, mais me répond par l'affirmative.

Avant l'heure d'embarquement nous profitons du temps pour nous promener dans la très belle vieille ville et boire un Coca réparateur.  Farniente sur un banc de la promenade puis achat de Mc Do que nous mangeons sur cette même promenade.

Embarquement à l'heure prévue sur le ferry. Les garçons sont tout exités. Nous quittons Split sous un beau crépuscule. Le vent du large nous amène de l'air frais.

Arrivée dans la nuit au port de Stari Grad.  Louis met une lampe frontale sur sa nuque en fonction clignotante. Nous manquons la bifurcation pour le camping et faisons demi-tour. Louis et Bertrand se rentre dedans. Louis a freiner très brusquement et fort, sa chaîne a bloqué la roue arrière. Plus de peur que de mal.

Refus catégorique de nous laisser entrer dans le camping de Jurjevac, pourtant vide. J'insiste, mais le réceptionniste me fait comprendre en écrivant une date sur un bout de papier que l'ouverture n'est prévue que dans quelques jours. Il m'indique un camping à cinq km de la ville. Nous ne le trouverons jamais. 

Le camping sauvage s'impose. Je trouve en endroit, mais un chien aboie non loin et nous préférons continuer. Finalement vers minuit nous plantons la tente à quelques mètres de la petite route qui mène à Jelsa.