Mardi 10 juillet 2007

Murter - Tisno - tribunj - Vodice - Sibenik - Primosten - camping Stupin

78 km - 5h24 

Camping Stupin. 1 nuit: 100,00 k

Planche contact précédente (p) [1] 2 Planche contact suivante (n)

juillet. Camping Stupin (1)
juillet. Camping Stupin (8)
juillet. Camping Stupin (11)
juillet. Camping Stupin
juillet. Entre Murter et Sibenik (2)
juillet. Entre Murter et Sibenik
juillet. Entre Sibenic et Primosten (1)
juillet. Entre Sibenic et Primosten
juillet. Murter, camping Slanica
juillet. Primosten (1)
juillet. Primosten
juillet. Sibenik (1)
juillet. Sibenik (2)
juillet. Sibenik (3)
juillet. Sibenik (4)
juillet. Sibenik (5)
juillet. Sibenik (6)
juillet. Sibenik (7)
juillet. Sibenik (8)
juillet. Sibenik (9)
juillet. Sibenik (10)
juillet. Sibenik (11)
juillet. Sibenik
juillet. Tisno (1)

Reveil de bonne heure à cause de la pluie (les affaires sont heureusement à l'abri). L'orage gronde et les éclairs apparaissent.

7h, nous mangeons nos céréales confinés dans la tente. Heureusement la pluie cesse et nous pouvons nous préparer.

Départ du camping 09h15    

Il fait gris. Les garçons avancent bien. Il nous faut nous attaquer à une montée pour quitter Murter. Après Tisno nous roulons sur une petite route pendant une dizaine de kilomètres en direction de Tribunj. 
La circulation est très réduite et nous sommes bien     

Malheureusement  la route qui mène à Sibenik est horrible; une circulation très dense qui met les nerfs à vif. 

A Sibenik nous faisons le plein de provisions. La ville est remplie de touriste, nous circulons difficilement avec nos vélos chargés. Un groupe de jeunes Français nous héle pour nous dire bonjour.

Après un petit parcours dans la ville et une visite à la cathédrale St Jacques nous nous installons sur une pelouse près du port pour déjeuner (saucisson, yaourt).  

Sur la route, et depuis que nous sommes sur la côte, les panneaux Zimmer et Sobe fleurissent sur les maisons ou tenus à bout de bras par toutes sortes de croates. Il arrive souvent de se faire aborder par un Croate cherchant à louer sa chambre.

La sortie de Sibenik est affreuse. La route n'est pas toujours plate et  avec Louis nous attendons souvent Bertrand qui monte à son rythme.                                    

Halte à Primosten. Visite du petit cimetière avec vue sur la mer  entourant la belle petite église sise sur les hauteurs. Nous profitons du robinet d'eau du cimetière pour faire le plein de nos gourdes.

Après une hésitation quant à savoir si nous revenons deux km en arrière pour le vaste camping Adriatic ou si nous continuons. Le grand camping ne nous tente pas.Quelques renseignements pris à une agence de tourisme ne nous aide pas plus. Il est un peu plus de 16h30. On continue.

A une dizaine de km nous nous arrêtons au camping Stupin au fond d'une crique non loin de la route. Petit camping familiale. Il n'y qu'une caravane et la douche est à l'extérieur. Il y a deux wc très propres.
Après l'installation de la tente  je vais me baigner seul. L'eau est relativement fraîche et Bertrand, prudent, ne se trempe que le bas du corps.

Pendant le dîner (raviolis, guryère râpé, thon en boîte, melon) nous essuyons une ondée et finissons de manger sous la tente. Promenade digestive entre les zimmers et le bord l'eau avec Louis et Bertrand.