Dimanche 9 août
Repos forçé à Chur


Nous sommes au repos forçé pendant trois jours.
Bertrand  s'affaiblira. Des maux de ventre l'empêcherons d'ingurgiter quoi que ce soit.
Claude et son père viendrons de France récupérer le malade.
Je continuerai seul désormais.