Vendredi 15 août
Repos, tout relatif, à Reykjavik (baie des fumées).
24 km

Islande 836
Islande 837
Islande 839
Islande 840
Islande 842
Islande 844
Islande 845
Islande 847
Islande 848
Islande 849
Islande 850
Islande 851
Islande 852
Islande 853
Islande 854
Islande 855
Islande 856
Islande 857
Islande 858

 Temps mitigé. Il y a quelques apparitions du soleil entrecoupées de courtes averses.

 Visite de Reykjavik. La ville n'a rien d'extraordinaire.

 J'aime beaucoup la nouvelle et imposante église de basalte construite en 1986 qui domine la vieille ville. Elle est censée symbolisser le paysage islandais, ses glaciers et ses orgues basaltiques...
 La statue érigée au pied de l'église représente Leifur Eiriksson, " le fils d'Islande qui découvrit l'Amérique". Oeuvre de l'Américain Alexander Calder, elle fut offerte par les Etats-Unis en 1930, à l'occasion du millénaire de l'Alping.

Il y a deux rues principales très touristiques.

Je passe par la bibliothèque universitaire dans laquelle j'ai accés à internet pour un prix raisonnable et une connexion rapide.