jeudi 21 juin
 Bulgarie: Sliven - Frontière turque
108,87 km

BILD5041
BILD5041
BILD5042
BILD5042
BILD5043
BILD5043
BILD5044
BILD5044
BILD5045
BILD5045
BILD5046
BILD5046
BILD5047
BILD5047
BILD5048
BILD5048
BILD5049
BILD5049
BILD5050
BILD5050
BILD5051
BILD5051
BILD5052
BILD5052
BILD5053
BILD5053
BILD5054
BILD5054
BILD5055
BILD5055
BILD5056
BILD5056
BILD5058
BILD5058
BILD5059
BILD5059
BILD5060
BILD5060
BILD5061
BILD5061
BILD5062
BILD5062
BILD5063
BILD5063
BILD5064
BILD5064
BILD5065
BILD5065

Excellente nuit.
Je paye ma chambre et avant de quitter la ville encore endormie je vais manger deux brioches et boire trois cafés à la table du seul snack ouvert.

Il fait beau ce matin, la route est plate et une légère bise me pousse.
Je dépasse une charrette pleine de jeunes gens vraisemblablement en route pour les travaux des champs. Je suis surpris par leur enthousiasme. Ils m’interpellent gentiment et lorsque je me retourne, tout en pédalant, pour les prendre en photos, ils poussent des cris de joie et se lèvent en faisant de grands signes. Sympa les gars !

Je passe par Elhovo. Ville lugubre que j’aurais du contourner. Pour rejoindre la route il me faut passer par un chemin de terre complètement défoncé et barré par d’immenses trous remplis d’eau boueuse. Mince alors ! J’avais nettoyé mon vélo.
Le gros pot de yaourt acheté ce matin a crevé dans ma sacoche et s’est répandu sur mes affaires…ça c’est fait !! Faut dire que l’état déplorable du macadam y est pour beaucoup.

A la frontière bulgaro-turque le fonctionnaire bulgare épluche consciencieusement mon passeport.
Avant de quitter la frontière je fais le plein d’eau potable en prévision du bivouac.

Je suis enfin en Turquie, le but de mon voyage. A peine passé la frontière les camions me klaxonnent pour me saluer. Il en sera ainsi durant tout mon séjour turc.
Il fait chaud, la route est très large, sans ombre et un vent de face achève mon énergie. Je m’enfonce dans la nature ; j’y croise un couple occupé à récupérer le miel de leurs ruches.